Le préservatif c'est bien mais l'abstinence et la fidelite c'est encore mieux !!

Rechercher sur le site

COMMUNIQUE DE PRESSE, 15ème Anniversaire de SYNERGIES AFRICAINES

SYNERGIES AFRICAINES (2002 – 2017) a 15 ans.

15 ans de plaidoyer et d’actions concrètes.

SYNERGIES AFRICAINES a été créée le 15 novembre 2002 à Yaoundé par les Premières Dames d’Afrique réunies à l’invitation de Son Excellence Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO, Ambassadrice Spéciale de l’ONUSIDA.

Dès sa création, l’Association Panafricaine s’est assigné les missions prioritaires et urgentes ci-après :

• Prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant ;
• Réduction de la mortalité maternelle, néo-natale et infanto-juvénile ;
• Atténuation des souffrances de l’enfant africain avec un accent sur l’éducation de la jeune fille, l’enfance en détresse et l’assistance aux orphelins et enfants vulnérables.

Dès la mise en place de ses organes de fonctionnement, SYNERGIES AFRICAINES s’est rapidement attelé à la tâche après avoir bénéficié des outils juridiques accordés par le Chef de l’Etat du Cameroun, Son Excellence Paul BIYA, à savoir :

• Autorisation d’exercer en 2003 ;
• Accord de Siège avec le gouvernement du Cameroun en 2003;
• Reconnaissance d’utilité publique en 2003.

A travers ses nombreuses actions en matière de lutte contre le VIH-SIDA, SYNERGIES AFRICAINES a confirmé sa présence en Afrique et dans le monde comme acteur majeur de la santé publique.

L’action des Premières Dames d’Afrique est reconnue et soutenue par les autres acteurs privés institutionnels nationaux ou internationaux.

A ce jour, les centres d’intérêt des Premières Dames de SYNERGIES AFRICAINES se sont progressivement élargis vers d’autres domaines comme les pathologies non transmissibles à l’instar du paludisme, l’épilepsie, le cancer, l’hypertension artérielle et le diabète.

15 ans après sa création, l’engagement et la détermination de Madame Chantal BIYA n’ont pas varié.

Malgré les résultats encourageants enregistrés, surtout dans la lutte contre le Sida, la vigilance et la persévérance restent de mise.

Malgré certaines améliorations relevées çà et là, la recherche des solutions aux fléaux qui hypothèquent l’épanouissement des populations africaines demeure et se poursuit.

SYNERGIES AFRICAINES, sous la dynamique impulsion de sa Présidente Fondatrice, pour sa part, continue d’apporter sa contribution. Toute sa contribution./-

 

(é) Jean Stéphane BIATCHA

  • L'organisation
  • CIRCB
  • Réduction de la transmission du VIH de la mère à l'enfant
  • Lutte contre le SIDA en Afrique